Témoignage de Timothy C. Trepanier, BSc. pharmacologie

Je connais Laura et Ark personnellement depuis bientôt 10 ans. J’ai été témoin des nombreuse attaques à leur encontre, sur le Web et les forums Internet, et je peux dire sans équivoque qu’elles sont toutes sans valeur ni fondement. L’accusation la plus répandue et la plus désastreuse vient de l’utilisation du mot « secte », comme si, en associant Laura et Ark à ce mot, leurs détracteurs peuvent en quelque sorte invalider leur travail de toute une vie, et valider leurs propres accusations de fraude infondées. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.

Chercheur spirituel durant toute ma vie d’adulte, j’ai eu mon compte d’expériences avec des vraies « sectes », selon la définition exacte du terme,  pour être à même de faire la différence. Par exemple, au début des années 90, j’ai passé plusieurs mois à travailler (en plus, c’était payant) dans un ashram en Inde, où le Gourou responsable du lieu prétendait être un Dieu incarné sur terre ; tous les matins, ses disciples lui apportaient des fleurs et se courbaient pour toucher ses pieds. Je n’ai pas mis longtemps à voir que tout cela n’était qu’une parodie, et je suis parti avec un sentiment si négatif que je me suis juré de ne jamais plus me faire rouler par ce genre d’escroquerie spirituelle.

La première fois que je suis tombée sur les travaux de Laura, en 2001, j’ai été frappé par sa façon absolument non-sectaire de rechercher des informations sur des sujets normalement considérés comme marginaux ou ésotériques. Sa façon de collecter toutes les informations disponibles sur un sujet avant d’émettre d’un jugement, son insistance à obtenir des faits et à être ouverte à de nouvelles données, et sa position ferme selon laquelle personne – y compris elle-même et le matériel Cass – n’est infaillible ont parlé au scientifique que j’étais. Voilà quelqu’un qui posait des questions sérieuses à propos de la nature de notre réalité – de la véritable Histoire de l’espèce humaine aux OVNIs en passant par les autres phénomènes étranges et paranormaux – et qui de surcroît utilisait une méthode scientifique.

Peu de temps après, j’ai été invité chez Laura et Ark en France, et j’ai été étonné par leur incroyable pragmatisme – ce sont des gens « vrais ». Plus que tout, Laura est la définition-même d’un anti-gourou, et elle rirait probablement plus fort que n’importe qui si quelqu’un tentait de la déifier d’une quelconque manière. C’est quelqu’un d’authentique, qui travaille dur et accorde une grande importance à la vérité dans tous les aspects de la vie. Lui ayant rendu visite ainsi qu’à sa famille à plusieurs reprises au cours des dernières années, et travaillant en étroite collaboration avec eux en tant que chercheur, mon opinion incroyablement positive à leur sujet n’a cessé de croître, et je les considère non seulement comme de bons amis mais également comme des membres de ma famille.

Je ne peux encourager assez ceux qui doutent de la sincérité et de l’honnêteté de ces personnes consciencieuses et intègres de lire par eux-mêmes tout ce que Laura a écrit à propos de ces accusations de « secte » et de « fraude ». La véritable histoire est gratuitement accessible à tous sur Internet. Leur vie est publique, et la vérité est disponible à quiconque prend le temps de lire. De mon point de vue, Laura et Ark participent à certaines des recherches les plus importantes conduites à ce jour, et je continuerai à les soutenir et à les encourager dans leurs efforts.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.