Témoignage de Shar DeSantis, membre du forum Cassiopaea

Mon mari m’a parlé du site Cassiopaea lorsque nous nous sommes rencontrés, il y a environ dix ans. J’étais encore une bonne catholique, le produit de 12 ans d’éducation dans des écoles catholiques, je ne manquais jamais la messe, etc. Mais quelque part, au milieu de tout ça, je ne cessais de me poser des questions. Pourquoi est-ce qu’on pouvait manger de la viande un vendredi, désormais ? Pourquoi est-ce que les bébés qui meurent avant d’avoir être baptisés devaient aller dans les Limbes et y rester ? Et les gens qui vivaient loin de tout et qui n’avaient jamais entendu parler de la « Parole de Dieu » qu’est-ce qui leur arrivait à leur mort ? N’avaient-ils pas un aperçu du « paradis », eux aussi ? En plus, le fait que les femmes n’avaient pas le droit de devenir prêtres et étaient tout bonnement reléguées à la cuisine à faire des beignets pour les ventes de charité me tapait vraiment sur les nerfs.

Quelque chose clochait dans les religions établies. J’ai cherché ailleurs, dans les milieux New Age/On-se-créé-sa-propre-réalité, avec tout leur attirail : lectures d’anges, équilibrage des chakras, guides spirituels et Clés de l’Ascension. Mais j’avais beau essayer de visualiser une lumière dorée, écouter des CDs de Wayne Dyer tout en scandant des « OM » et faire brûler de la sauge, je sentais toujours que quelque chose clochait.

Alors je me suis mise à lire tous les articles du site Cass, et au départ, je ne voulais croire en rien de ce que je lisais. Mais quelque part, je savais que les recherches de Laura étaient authentiques. C’était une personne normale. Elle ne se faisait pas des millions en vendant des bouquins de bien-être et en passant à la TV pour financer un train de vie somptueux, comme tous ces gourous New Age. Je suis devenue membre de son groupe de discussion et, bien plus tard, de son forum Internet. J’ai eu l’opportunité de rencontrer Laura et son mari Ark en personne, et leur ai déjà rendu visite en France.

J’ai tellement appris et ai tellement évolué en toutes ces années, grâce aux connaissances partagées par Laura et son équipe de chercheurs – la plupart de ces informations sont disponibles gratuitement sur Internet. Je fais maintenant des choix plus sains grâce aux informations sur l’alimentation et la santé, et je peux gérer mon stress quotidien grâce au programme de méditation Eiriu Eolas. Je peux également voir le monde tel qu’il est, avec une vision non obstruée par la pensée magique et la foi aveugle en des autorités qui ne nous veulent pas que de bien.

Merci, Laura, de consacrer ta vie au Service des Autres.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.