Témoignage de M. F.

Ayant moi-même été accusé par un ami d’appartenir à une secte – sans aucun fait pour venir le confirmer – je peux témoigner qu’il s’agit d’une des choses les plus blessantes que j’aie jamais subies. Cette leçon pénible m’a appris que la plupart des gens ne lèveront même pas le petit doigt pour examiner la réalité d’une situation mais, au lieu de cela, choisiront l’option la plus facile et la plus confortable, et suivront aveuglément toute allusion « divertissante » racontée par d’autres. Malheureusement, pour ces « autres » en question, qui agissent dans leur propre intérêt égoïste, il est très facile de manipuler les perceptions « paresseuses » de la majorité. Par conséquent, non seulement les diffamateurs / calomniateurs font du mal, mais tous ceux qui croient à ces rumeurs sans poser de questions sont eux aussi touchés et, en conséquence font du mal à leur tour en n’informant pas la personne visée par ces accusations. Cela m’a fait réaliser à quel point cette attitude pouvait générer de négativité – de mal autour de soi.

Néanmoins, comparé aux diffamation que subit Mme Laura Knight-Jadczyk depuis des années, mes propres déboires sont insignifiants. Je ne peux donc qu’imaginer le genre de souffrances – causées, dans certains cas, par d’anciens amis proches – qu’elle a dû subir. Rien que pour cela, je lui témoigne ma plus profonde sympathie.

Aucune des allégations diffamatoires concernant Mme Knight-Jadczyk n’est vraie. J’en atteste personnellement, en signant de mon vrai nom. Non seulement je lis ses travaux – remarquables – sur Internet depuis 2003, mais je l’ai également rencontrée en personne plus d’une fois, ainsi que plusieurs membres de son réseau international (oui, international). Mme Knight-Jadczyk est l’une des personnes les plus merveilleuses, gentilles et compatissantes que j’aie jamais rencontrées. De plus, elle m’a appris – à moi et à beaucoup d’autres – comment enrichir ma vie et lui donner un sens que la société telle qu’elle est actuellement ne peut lui donner.

Le programme de respiration et de méditation Éiriú Eolas, développé par Laura, a été un élément-clé dans ce processus. Comme certaines de mes connaissances le savent peut-être, d’une personne introvertie et silencieuse qui se sentait vraiment mal à l’aise au sein d’un groupe de gens (comme dans une salle de classe, par exemple), je suis devenu quelqu’un qui peut parler librement en public, et même y prendre plaisir. Éiriú Eolas m’a grandement aidé lorsque j’étais aux prises avec mes peurs. Aujourd’hui, je suis enseignant à temps partiel, et ces nouvelles compétences sont un atout professionnel important ; j’apprécie ma « nouvelle » vie comme jamais.

Parmi les domaines de recherches explorés par Laura (oui, il s’agit de recherches, pas d’inepties), les informations sur la nutrition, la psychologie et la détoxication m’ont aidé à améliorer ma santé. Je pensais être en bonne santé avant mais, franchement, je me sens encore mieux maintenant !

Pour en revenir aux diffamateurs / calomniateurs, ceux qui ont des yeux pour voir remarqueront facilement, dans la liste suivante que j’ai dressée, les éléments issus de ma propre expérience :

  1. Les diffamateurs / calomniateurs vous haïssent pour ce que vous êtes à cause de leurs propres insuffisances ; ils projettent toutes sorte de choses sur vous afin de garder intacte l’image qu’ils se font d’eux-même.
  2. Les diffamateurs / calomniateurs ont apparemment une incapacité innée à distinguer la vérité (les faits) des mensonges. Dans le cas de ceux qui peuvent faire la distinction, cette capacité est annulée par d’autres tendances personnelles à éviter la vérité.
  3. Parfois, les diffamateurs / calomniateurs s’en prennent à vous simplement parce que vous êtes différent.
  4. En conséquence, les diffamateurs / calomniateurs vous attaqueront même si vous ne leur avez rien fait du tout.
  5. Il se peut que les diffamateurs / calomniateurs ne s’arrêtent jamais de vous attaquer, même lorsque vous leur avez demandé plusieurs fois et qu’ils n’ont aucune raison/intérêt manifeste à continuer.
  6. La diffamation / calomnie est rarement perpétrée directement, puisque cela dévoilerait trop clairement les responsables. Ils dissimulent leurs intentions sous des « c’est pour ton bien » ou des « j’essaie seulement d’aider ».
  7. Puisque les allégations des diffamateurs / calomniateurs sont fausses (c-à-d. mensongères), ils ne peuvent étayer leurs propos par des citations directes ni fournir une quelconque preuve, puisque cela contredirait leurs allégations, et donc les dévoilerait. Alors ils doivent ressortir à de grossières déformations, à des rumeurs et parfois, à de purs mensonges – qui sont malheureusement crus par ceux qui n’ont pas la volonté, ou qui sont trop paresseux pour vérifier les choses par eux-mêmes.
  8. A contrario, la personne honnête qui se défend contre les diffamateurs / calomniateurs utilise des citations directes ou des preuves factuelles en abondance.
  9. Il y a plusieurs façons saines de gérer la calomnie. L’une d’elle est d’en parler par écrit et de rendre tout transparent.

J’ai peu d’espoir que les calomniateurs cessent un jour de faire ce pour quoi ils ont été désignés. Mais sans eux, je n’en aurais pas tant appris – sur eux et sur moi-même. Alors, ils ont certainement une utilité.

Je souhaite le meilleur à Mme Laura Knight-Jadczyk et à son mari, Arkadiusz Jadczyk. Ils sont véritablement une inspiration pour moi et pour bien d’autres personnes à l’esprit ouvert ; en individus véritablement soucieux des autres, ils irradient la gentillesse et la chaleur humaine. J’ai la chance d’avoir beaucoup appris d’eux.

M. F.

5 février 2011

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *