Témoignage de Laurel, membre du forum Cassiopaea

L’Histoire est remplie d’exemples de personnes cherchant à dévoiler la vérité et se faisant calomnier, persécuter et renier à de multiples reprises, ceci afin de préserver le statu quo. Prenez Galilée, par exemple. Dans son ouvrage Messager céleste, il a choqué l’Église et les dirigeants de l’époque, lesquels se sont empressés de réagir avec violence afin d’enterrer toute information qui contredisait le statu quo. Dans une lettre à Kepler datée du 19 août 1610, Galilée se plaignait sur un ton sarcastique que certains des philosophes qui s’opposaient à ses découvertes avaient refusé ne serait-ce que de regarder à travers un télescope :

« Rions, mon cher Kepler, de la stupidité du vulgaire. Mais que penses-tu des philosophes renommés à qui j’ai proposé mille fois de se pencher sur mes études, mais qui, avec l’obstination paresseuse du serpent rassasié, n’ont jamais voulu regarder les planètes, la lune ni même le télescope ? À dire vrai, à l’instar des serpents qui ferment les yeux, les hommes évitent la lumière de la vérité. »

Aussi, si notre but est de mener des recherches impeccables, nous devrions garder cette histoire de persécution en tête, si nous décidons, nous aussi, de tenter de démêler la toile enchevêtrée de notre propre réalité et de dévoiler, autant que faire se peut, la vérité sur notre existence. Sachant cela, il n’est guère surprenant que Laura Knight-Jadczyk et son mari Ark soient eux aussi devenus les cibles constantes de diffamation, mensonges et désinformation depuis qu’ils ont commencé à publier les résultats de leurs recherches il y a environ quinze ans. Qu’y a-t-il de si menaçant au juste dans les travaux de ce couple et de leurs nombreux associés chercheurs, aux yeux de ceux qui tiennent à préserver le statu quo ? Se sentent-ils menacés par le simple fait que Laura, Ark et leurs collaborateurs sont incontestablement des libres penseurs à l’esprit critique qui ont entrepris la tâche de rechercher la vérité sur notre réalité et d’encourager les autres à faire de même ? Est-ce parce qu’ils appliquent, de façon très rigoureuse, la méthode scientifique à toutes leurs recherches et même à la vie réelle, ce qui leur permet d’écarter nombre de mythes, mensonges et inventions dont l’humanité est l’éternelle proie ?

J’ai eu le plaisir de rencontrer Laura, Ark et leur famille en novembre 2009. Ils m’ont très généreusement accueillie chez eux pendant une semaine, pour une formation Eiriu Eolas – un programme permettant soulagement du stress et rajeunissement. Durant cette visite, j’ai pu voir qu’ils se consacraient inlassablement à la myriade de projets qu’ils supervisent, leur but étant d’encourager d’autres qui, comme eux, cherchent à connaître et affronter la véritable nature de la réalité. Malgré toutes leurs activités, ils ont quand-même eu le temps de m’accueillir chez eux, au sein de leur famille, de me donner la formation nécessaire pour enseigner Eiriu Eolas, et de me communiquer un sentiment d’émerveillement, dans leur détermination à gérer les complexités inhérentes à la vie sur cette planète.

De mon point de vue, le programme Eiriu Eolas est le meilleur système de relaxation et de méditation que j’aie jamais tenté. En tant qu’aumônière d’hôpital, je pense que ses fondements scientifiques et son expression spirituelle créent une expérience harmonieuse et thérapeutique chez ceux qui le pratiquent. J’ai enseigné ce programme à des détenus, à des vétérans du Vietnam à la rue, à des mourants, à des personnes qui ont perdu un proche, et à de nombreuses autres qui cherchent juste un moyen de soulager leur stress et d’interagir de façon positive avec le monde qui les entoure. Sans conteste, ce programme a bénéficié de bien des façons à ceux qui le pratiquent

Je suis très reconnaissante envers Laura, Ark et leur réseau, non seulement d’avoir développé le programme Eiriu Eolas, mais de continuer jour après jour, d’aller contre le sens du courant de ceux qui veulent enterrer de nouvelles informations et façons de voir ; je les remercie d’être incapables de « fermer les yeux sur la lumière de la vérité », dans l’espoir de faire la différence, une différence réelle et positive dans le monde. Ils ont certainement fait la différence pour moi.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.