Témoignage de Don Hunt, membre du forum Cassiopaea

Je m’appelle Don Hunt, et je fais partie du groupe de recherche de Laura Knight-Jadczyk depuis 8 ans. Difficile d’imaginer un groupe plus rationnel, stable et pondéré que celui-ci. J’ai rencontré et ai passé du temps avec Laura et sa famille, et je peux attester de leur humanité, intelligence, humilité et intégrité. Ce sont des gens formidables, tout simplement ! L’idéal illustré dans leur travail est celui de la vérité et du changement positif via l’utilisation de la méthode scientifique et de la recherche interdisciplinaire.

Ma participation au groupe m’a aidé à améliorer au mieux ma santé physique et psychologique. Ce qui m’a amené là en premier lieu, c’est la vision du monde développée par les Cassiopéens et publiée sur le site de Laura et Ark. J’étais en mode « chercheur » depuis le début des années 2000, écumant l’Internet à la recherche d’explications. Les résultats des recherches de toute une vie menées par Laura et Ark me paraissaient authentiques. Mais ce n’était que le début. Au cours des dix dernières années, ils ont développé quelque chose de bien plus important qu’une simple explication du monde et de son Histoire (même si c’est déjà suffisamment impressionnant comme cela !). Ce qui est né, c’est une méthode, influencée entre autres par les idées de la quatrième Voie de Gurdjieff, développée via les épreuves et les succès (et quelques erreurs) d’un réseau, et qui, si elle est suivie, donne la possibilité de développer une âme, ou de fusionner le centre magnétique – pour reprendre les termes de Gurdjieff –, permettant l’intégration des centres supérieurs.

Selon Gurdjieff, nous sommes des machines soumises aux impulsions de nombreux petits « moi », jusqu’à ce que nous ayons développé la capacité à véritablement AGIR, capacité acquise en fusionnant ces « moi » en une âme véritablement consciente qui puisse agir avec un certaine degré de conscience et de sens éthique. Or puisque l’être humain souffre d’une subjectivité extrême, cette capacité ne peut s’acquérir qu’au sein d’un réseau de gens sincères qui tentent eux aussi de se réveiller, et qui peuvent nous aider à nous voir nous-même objectivement. Les résultats de cette méthode, du travail au sein d’un tel réseau, sont stupéfiants, mais sont fondés sur un véritable travail, un dur labeur, sans raccourci ni tricherie. Travailler ainsi a mené à des changements positifs dans ma vie – des changements toujours en cours –, difficiles et toujours incomplets, mais qui offrent la promesse d’un réel développement.

Mais il y a plus que le seul travail sur soi. L’idéal, c’est agir au service des autres et de donner à ceux qui demandent. Ce qui a mené à diverses initiatives, telles que le site Signs of the Times, les techniques de respiration et de relaxation Eiriu Eolas, le Fellowship of the Cosmic Mind, et la maison d’édition Red Pill Press. La large dissémination du travail d’investigation concernant le rôle de la psychopathologie dns la société et l’Histoire – en particulier, la publication de Ponérologie Politique d’Andrew Lobaczewski – aura été un véritable cadeau offert au monde.

L’opportunité de travailler sur certains de ces projets au sein d’un réseau de personnes partageant les mêmes vues, issues de milieux différents et de talents différents, aura été une bénédiction que j’aurais été loin d’imaginer il y a quinze ans, avant de découvrir le travail de Laura.

Les accusations de « secte » ne pourraient être plus éloignées de la vérité. Il est facile d’entrer dans une secte et très difficile d’en sortir. Ce groupe est exactement l’inverse. Ceux qui décident de partir ne subissent aucune pression visant à les faire changer d’avis. Il n’y a également aucune pression pour faire des dons. En fait, il n’y a aucune « demande » d’aucune sorte. Le mode de vie de la famille Knight-Jadczyk et du noyau de chercheurs associés est modeste et frugal, et ils travaillent très dur, tout en sachant maintenir un équilibre.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *