Tag Archives: the wave

Testimonial from Mariama – Cassiopaean Forum Member

Hoge bomen vangen veel wind. Met je kop boven het maaiveld komen.

Dat zijn van die prachtige Nederlandse uitdrukkingen die precies omschrijven wat er telkens weer gebeurt met een dame als Laura Knight-Jadczyk en haar heer Ark.

Laura’s intelligentie lijkt namelijk grenzeloos. Eveneens haar kracht en haar moed. Ze heeft het vermogen om tegenslag na tegenslag op een waardige manier te doorstaan. Ik sta iedere keer weer versteld over de zaken die ze weet en de verbanden die ze legt. Zo is er nog veel meer, maar ik heb het nog niet in mij om dat op juiste waarde te schatten. Continue reading

Share

Testimonial from Mocachapeau – Cassiopaean Forum Member

I first discovered Laura Knight-Jaczyk’s work in 2007.  I had spent over a year doing some truth seeking of my own and had become familiar with a number of topics she discusses in her books.  After reading her book High Strangeness I was very impressed with how meticulous she was in her research, and also with her insightful interpretations of the evidence she presented.  Never did she try to exclude evidence to try and fit an hypothesis, she would always try to come up with an hypothesis that would include all the evidence.  Furthermore, she never tried to claim anything as fact that could not be proven.  The honesty and objectivity inherent in her work was quite refreshing.  It was for these reasons that I decided to check out her websites, and eventually join the SOTT forum, in 2008.  I have been a member ever since.

To say that my time spent participating on the forum has helped me, would be a gross understatement.  I have been encouraged to read well-recognized books about psychology, history, health/diet and the esoteric, among other things, by many different authors.  All of the suggested reading has been chosen with the specific goal of helping people to better understand themselves, the people in their lives and the world we live in.

Continue reading

Share

Testimonial of Nathan – Cassiopaean Forum Member

My name is Nathan and I’m a writer from Australia. In 2001, I came across the Cassiopaea website while in search of information on my father’s psychological condition; information that was noticeably sparse in Western psychiatry literature: psychopathy. At the time, Laura Knight-Jadczyk had experienced several close encounters with such dangerous individuals and had skillfully dug up and pieced together what little data existed of their condition.

For many years I looked on with interest at Laura’s impressive bibliography of work and not to mention the insightful articles on the Cassiopaea and Signs of the Times websites, but it wasn’t until later that I returned to the Wave and the Adventure series with renewed interest (they were and are still available for free). Like many others I soon became a daily reader of the Signs of the Times website (appropriately sub-titled “The world for people who think”) because I wanted to keep up with what was really taking place on this crazy planet of ours. Continue reading

Share

Nouveaux délires pathologiques de « Jean »

Après avoir publié la confession de Jean (qui montre de façon « pour le moins » crue son paysage intérieur aberrant), je suis encore à ce jour confrontée à ses tentatives d’intimidation – qui me visent personnellement ainsi que mes amis (Laura, sa famille). Le but étant de miner ma confiance en moi et ma liberté de choix – un de ces choix étant de démarrer une nouvelle vie sans lui. C’est une sacrée leçon de vie, une leçon qui j’espère aidera les lecteurs à approfondir leurs connaissances concernant la nature intrinsèquement pathologique de certaines personnes, et la façon dont leurs agissements peuvent affecter chacun d’entre nous.

J’ai reproduit ci-dessous son dernier email, auquel je vais répondre point par point. Comme d’habitude, je partage ces données de façon anonyme, en supprimant toute référence personnelle, etc., car mon but n’est pas de lui rendre la vie plus difficile, mais de donner aux lecteurs l’opportunité de déchiffrer le langage et le fonctionnement pathologiques. Ces données, prises dans la vie réelle, offrent une véritable occasion d’apprentissage. C’est aussi un bon exercice pour moi, car devoir examiner ses délires avec la distance critique nécessaire à l’analyse objective – les examiner de façon « clinique » et ensuite partager mes commentaires – soulage quelque peu l’angoisse et l’appréhension d’avoir à supporter ses menaces et tentatives d’intimidation sans personne d’autre pour témoigner de sa logique tordue.

Maintenant, si c’est à moi de réfléchir comment m’y prendre.
Il y a ici de quoi alimenter plusieurs chefs d’accusation : [contre LKJ et sa famille]
– diffamation publique [en référence à la publication de mon témoignage et de sa confession]

Il ne s’agit pas de diffamation publique, puisque des pseudonymes ont été utilisés – en dépit du fait que plus d’une personne dans l’entourage de Jean gagnerait à être informé de son comportement indécent, prédateur et déshumanisé. Le texte est authentique, ce sont ses propres mots – ce qu’il ne nie pas. Comme il  m’avait écrit lui-même à l’époque :

Au fait, tant que j’y pense, lors du formatage de ma machine j’ai oublié de sauvegarder le vomitif en 20 feuillets que je t’ai fait parvenir. Continue reading

Share

Testimonial of Gonzo – Cassiopaean Forum Member

I am a father, a husband, a federal civil servant and a member of the Cassiopaea forum since October, 2008, although I had been reading the forum and several of Laura Knight Jadczyk’s books for a few years before I officially joined the forum.

I was attracted to the Laura’s work because she was the first person I’ve come across who tried to apply some form of scientific rigor in her attempts to study the unknown side of reality.  I have found her approach to be sincere and honest.  If her critics have actually read her work, I am surprised that they could still hold contempt for her.  I would have assumed they would have noticed the same thing most of us have noticed: that sharing her work to those interested in reading it, is borne from a selfless and honest desire to share her discoveries in the hopes of helping mankind through difficult times.  She is the farthest thing from a self promoter or a guru and yet, like anyone wanting to share their work to a broader audience, has to deal with the uncomfortable reality that one’s work needs to be promoted. And so, if I have ever seen any promoting, it has been the work and not the person, although the two are inseparably linked. Continue reading

Share

Testimonial of Giovanni Vignoli, Cassiopaean Forum Member

Trovai in rete il sito di Cassiopaea circa dieci anni fa. Cercavo semplicemente qualcosa di interessante da leggere e fui molto contento di vedere tanti articoli messi insieme in una volta sola. Dopo un paio d’anni di ricerche sul www constatai che c’era poco da leggere in italiano, e ad un certo punto mi vidi costretto a rispolverare l’inglese che avevo abbandonato dopo il liceo. Finalmente! C’erano storia, materiale su Cattedrali medioevali e molte altre notizie alternative che per la prima volta dopo assidue ricerche, venivano trattate cum grano salis, erano ben ricercate e analizzate dal punto di vista di uno scettico.

Ora trovo divertente e triste allo stesso tempo vedere all’opera certi detrattori che attaccano la Sig.ra Laura Knight-Jadczyc e tutto quello che è cresciuto intorno a lei. E’ veramente ridicolo assistere ad una campagna di diffamazione contro una persona la cui unica colpa è aver condiviso le proprie esperienze con gli altri, aver reso pubbliche la propria vita e le proprie ricerche che col tempo si sono fuse assieme a quelle di altre persone, di amici, compresi i membri dalla sua famiglia, sempre alla ricerca di aiuto per una migliore qualità di informazioni. Continue reading

Share

Témoignage de Nicklebleu, Docteur en médecine, membre du forum Cassiopaea

Laura Knight-Jadczyk, son mari Arkadiusz et l’équipe réunie autour de l’expérience cassiopéenne ont récemment été critiqués sur Internet et qualifiés de « secte ».

Pour commencer, c’est une vieille méthode, utilisée (pour ce que j’en sais) pour la première fois par Karl Marx pour discréditer ses adversaires politiques : « Sektierer » (qu’on peut traduire par « membre d’une secte » mais avec une connotation très négative). Il cataloguait ainsi tous ceux qui critiquaient ses théories et ses divagations psychopathiques.

Dans les années 80, cette méthode fut utilisée principalement par les cercles gauchistes pour discréditer les individus et groupes conservateurs – j’ai une expérience directe de cela, je la décrirai en détail plus bas.

Je suis né en 1961 dans une famille suisse très conservatrice, où le père était la figure dominante. Mon père était politiquement actif dans la communauté et très dévoué à son travail, alors je ne le voyais beaucoup vu lorsque j’étais petit. Il est mort lors d’une excursion en montagne quand j’avais seize ans. Continue reading

Share

Témoignage de Carolyn MacCallum

Je suis membre du groupe de discussion QFS/Cassiopaea depuis dix ans, et j’ai rencontré Laura, Ark et leur famille à sept occasions, lors de visites d’une semaine ou plus. Ce sont les personnes les plus aimables, travailleuses et généreuses qui soient, elles se consacrent totalement à leur travail. Elles n’ont jamais accepté aucune aide – sous quelque forme que ce soit (particulièrement financière) – qui les aurait obligés à compromettre leur intégrité ou leur but, qui est de diffuser la Vérité.

L’un des remarquables accomplissements de QFS a été l’aide matérielle apportée à ses membres sous la forme de bourses d’études, et les opportunités de collaboration offerts à ceux qui souhaitent former des partenariats professionnels. Cela a permis à des membres de pratiquer un métier qu’ils aiment au lieu de se contenter de ce que leur offre un marché de l’emploi en déliquescence. J’ai personnellement bénéficié de ce type d’aide. J’ai été mise en contact avec des membres dans ma région qui cherchaient à investir dans un projet prometteur. Ils avaient besoin de gens qui pouvaient donner du temps, de l’argent ou les deux. Ensemble, avec l’aide du réseau, nous avons mis sur pied une société florissante, qui non seulement subvient à nos besoins, mais qui est également devenu un acteur important de la communauté locale. Rien de tout cela n’aurait été possible sans QFS.

Les membres de QFS sont des penseurs intelligents et indépendants qui abhorrent l’idée de « pensée de groupe ». QFS est tout sauf une « secte ».

Share

Témoignage d’Incognito, membre du forum Cassiopaea

En 2002, en cliquant sur un lien dans un email, j’ai découvert un monde fascinant dont j’ignorais l’existence. J’ai lu Amazing Grace, L’Onde et Adventures, et des centaines d’articles. J’ai lu pendant des heures chaque jour, pendant plusieurs mois. Je suivais des liens, avais constamment le nez dans le dictionnaire, lisais tel paragraphe ou telle phrase qui me faisaient méditer pendant des heures, jusqu’à un déclic soudain. Pendant des mois, je n’ai même pas réalisé qu’il y avait un forum, parce que le site regorgeait de tant d’informations où focaliser son attention.

J’avais passé tellement de temps à tenter de comprendre la cruauté humaine et étais si profondément attristée par l’état du monde que trouver ce site fut vraiment salutaire pour moi. Les connaissances et la compréhension acquises m’ont aidée à trouver une paix intérieure que je n’avais jamais connue avant, et cela ne serait jamais arrivé sans Laura/Cassiopaea. Merci de tout cœur pour cela.

À l’époque, la partie channeling était secondaire pour moi ; j’étais plus intéressée par les recherches et les enseignements ; j’avais passé les deux dernières années à lire des tonnes d’information channelisées et avais cessé d’y prêter attention, mais avais tout de même remarqué que les Cassiopéens se distinguaient nettement des autres sources channelisées. Continue reading

Share

Témoignage de Richard Sawyer, BSC, PGCE

Chacun d’entre nous est arrivé aux travaux de Laura Knight-Jadczyk par des chemins différents, et tous ceux qui participent à ce réseau partagent le même respect pour toutes les connaissances et le soutien reçus, fruits des efforts de Laura.

Lorsque j’avais 14 ans, j’étais un grand fan du groupe de rock australien INXS. J’avais acheté un grand poster pour mettre sur le mur de ma chambre ; j’ignore pourquoi, mais sur ce poster, il y avait cette citation : « La vie est une tragédie pour celui qui sent et une comédie pour celui qui pense. » Horace Walpole. Durant la plupart de mes jeunes années, j’ai vécu comme si la vie était une plaisanterie. Je ne la comprenais pas et, dans ma vision naïve et innocente, distrait par le chaos des gadgets rutilants, poussé à combler des désirs auto-destructeurs, la pensée que ce monde n’était pas un endroit « sérieux » me satisfaisait complètement. Je savais juste au fond de moi que quelque chose clochait.

Une tentative vite avortée d’entamer une carrière de comique bouddhiste végétarien s’est soldé par davantage de questions que de réponses. Alors je suis devenu professeur d’informatique, en Asie du Sud-Est et plus tard au Moyen-Orient. À des milliers de kilomètres de chez moi, la bulle protectrice dans laquelle j’avais grandi – BBC, matches de foot et matches de cricket du dimanche et pintes de bière tiède – a vité éclaté lorsque j’ai été confronté à la vision d’enfants à la colonne vertébrale pliée en deux à cause des effets – oubliés depuis longtemps – de l’agent Orange. Voir les conséquences de la destruction de millions de vies et la souffrance permanente au nom de la Guerre et de la « démocratie » a eu un profond effet sur ma vision du monde – tout à coup, ce n’était plus drôle : c’était une tragédie. Continue reading

Share