Tag Archives: fellowship of the cosmic mind

Témoignage de Harrison Koehli

J’ai eu l’opportunité de rencontrer Laura et sa famille pour la première fois fin 2006. Je suivais son travail depuis environ 3 ans, lisant son site Web et ses ouvrages pendant des heures.

Jusque-là, je n’avais jamais été satisfait des réponses apportées par les leaders religieux, les enseignants et autres prétendues autorités dans ma vie aux « grandes questions ». Ce que je voyais autour de moi ne me plaisait pas : vile cruauté, violence gratuite, bigoterie rigide, et la souffrance qui résulte de l’ignorance. Mais en même temps, je sentais que la vie, c’était plus que cela – une impression de mystère qui n’étais jamais évoquée ni expliquée de façon satisfaisante. Cette impression pouvait être suscitée par un geste attentionné et sincère, ou par un mystère provoquant l’émerveillement et un respect mêlé de crainte ; des anomalies venant perturber la « norme statistique » des événements de la vie de tous les jours.

En grandissant, j’ai commencé à poser encore plus de questions : pourquoi ce mal et cette souffrance dans le monde ? Savons-nous vraiment tout ce qu’il y a à savoir sur la nature de la réalité ? Qu’est-ce qui se cache sous la surface ? Tout débuta vraiment pour moi par un cours de philosophie au lycée, et au bout de quelques années passées à suivre les pistes et à relier les points, j’ai trouvé les travaux de Laura. Continue reading

Share

Témoignage de Nicklebleu, Docteur en médecine, membre du forum Cassiopaea

Laura Knight-Jadczyk, son mari Arkadiusz et l’équipe réunie autour de l’expérience cassiopéenne ont récemment été critiqués sur Internet et qualifiés de « secte ».

Pour commencer, c’est une vieille méthode, utilisée (pour ce que j’en sais) pour la première fois par Karl Marx pour discréditer ses adversaires politiques : « Sektierer » (qu’on peut traduire par « membre d’une secte » mais avec une connotation très négative). Il cataloguait ainsi tous ceux qui critiquaient ses théories et ses divagations psychopathiques.

Dans les années 80, cette méthode fut utilisée principalement par les cercles gauchistes pour discréditer les individus et groupes conservateurs – j’ai une expérience directe de cela, je la décrirai en détail plus bas.

Je suis né en 1961 dans une famille suisse très conservatrice, où le père était la figure dominante. Mon père était politiquement actif dans la communauté et très dévoué à son travail, alors je ne le voyais beaucoup vu lorsque j’étais petit. Il est mort lors d’une excursion en montagne quand j’avais seize ans. Continue reading

Share

Témoignage de Sasa Micanovic, physicien et membre du forum Cassiopaea Forum

Je suis membre du forum Cassiopaea de Laura Knight-Jadczyk depuis l’été 2009.

Ma quête de connaissance et de sens, particulièrement en ce qui concerne le but de l’existence humaine, a débuté il y a déjà plusieurs années, et durant cette période, j’ai écumé tout l’Internet à la recherche d’informations qui auraient un sens pour moi. Comme vous pouvez l’imaginer, je suis tombé sur par mal de choses, la plupart du temps de la camelote, mais parfois, je décelais une perle d’une valeur particulière, et la plupart de ces perles pointaient en direction de la communauté Cassiopaea. Alors, petit à petit, j’ai commencé à visiter réfulièrement le forum, sans m’enregistrer – je lorgnais simplement. Sans Éiriú Eolas, je serais peut-être encore à lorgner. D’une certaine façon, je me considère encore comme un newbie au sein de cette communauté.

En réfléchissant à ce que je pourrais écrire dans ce témoignage, une citation m’est venue à l’esprit : « On reconnaît un arbre à ses fruits ».

Alors, quels sont les « fruits » de mes échanges avec le réseau Cassiopaea dans ma vie ?

Eh bien, les deux meilleures choses qui me soient arrivées dans la vie suite à ma participation à ce réseau sont Éiriú Eolas, déjà mentionné, et mon divorce. Oui, vous avez bien lu, mon divorce. Je suppose que nombre d’entre vous doivent se demander en quoi un divorce peut-être l’une des meilleures choses qui peuvent vous arriver dans la vie. Un peu de patience, et vous allez voir ce que j’entends par là. Continue reading

Share

Témoignage de John Raposo, AIA

Bonjour,

Je m’appelle John Raposo, et je connais Laura, Ark et leur famille depuis maintenant dix ans.

J’ai encore du mal à comprendre qu’après tout ce temps, les mêmes individus – dont la majorité sont des anciens membres à qui l’on a demandé de partir – continuent à diffamer Laura, Ark et leur travail. Cela en dépit des réponses minutieuses apportées par Laura à ces « affirmations » et accusations ridicules, qui ne sont rien de plus que des mensonges. Continue reading

Share

Témoignage d’I. Martin, Ph.D

J’ai découvert le travail de Laura Knight-Jadczyk en 1998 ; j’étais enceinte alors, et j’avais des problèmes avec ma sœur, qui manifestait un comportement étrange et autodestructeur. Les médecins n’arrivaient pas à se décider sur un diagnostic, alors son thérapeute a suggéré l’hypnothérapie. Je ne savais pas grand-chose sur le sujet à l’époque, alors j’ai fait une recherche et le nom de Laura est sorti. Je lui ai envoyé un e-mail, auquel elle a rapidement répondu pour m’informer qu’elle ne pratiquait plus. Elle m’a été d’une grande aide, me donnant des informations qui m’ont permis d’obtenir auprès de l’hôpital local l’aide médicale nécessaire pour ma sœur.

J’ai plus tard rejoint son groupe de discussion en ligne, qui pour moi était à l’origine une sorte de groupe de soutien. À l’époque, c’est là que j’ai évacué mon stress dû à ma grossesse et à mes problèmes avec un mari abusif. Grâce à ce soutien émotionnel, j’ai pu acquérir la confiance nécessaire pour mettre fin à cette relation abusive.

Son petit groupe de soutien est devenu un lieu de discussion et d’apprentissage portant sur divers domaines de recherche. Les informations étaient disponibles à ceux qui choisissent d’explorer les sujets analysés dans les écrits des Jadczyk. Le soutien dont j’ai bénéficié dans ce groupe a contribué aux nombreux changements positifs que j’ai fait dans ma vie, et les gens qui me connaissent peuvent en attester. Continue reading

Share

Témoignage de Lynne G., membre du forum Cassiopaea

J’ai découvert cassiopaea.org en 2005, en cherchant des informations sur autre chose. J’ai trouvé les articles de Laura Knight-Jadczyk très intéressants, et me suis mise à lire ses travaux.

Ce m’a paru si différent dans les écrits de Laura, comparé à d’autres écrits, est qu’elle voyait en fait les choses telles qu’elles sont, et qu’elle appelait un chat un chat. Je cherchais la « vérité » depuis de nombreuses années, et ses écrits résonnaient vraiment en moi. Quand on lit ne serait-ce qu’un seul de ces articles ou de ses livres, on se rend vite compte de la quantité de recherches menées. Ce que fait Laura, ce n’est pas « inventer des choses et les mettre par écrit ». Elle fait un énorme travail de recherche, quel que soit le sujet étudié. Cela peut inclure des choses difficiles à lire, mais c’est la réalité. Et c’est comme cela qu’on en apprend plus sur le monde qui nous entoure – et sur soi-même. C’est du travail.

En 2006, j’ai rejoint le forum, et plus tard, un groupe de discussion en ligne. Je me suis vite rendue compte que Laura, malgré TOUTES les choses qu’elle avait à faire à côté, était toujours prête à prendre du temps sur son travail pour offrir des suggestions – et il ne s’agit toujours que de suggestions, c’est à chacun de décider de ce qu’il veut faire – à quiconque demandait de l’aide, dans n’importe quel contexte. C’est sa nature ; c’est quelqu’un qui est toujours prêt et désireux d’aider les autres, même si pour cela, elle doit se priver de sommeil. C’est vraiment quelqu’un d’incroyable. Continue reading

Share

Testimonio de Anna Martin

Hola mi nombre es Anna y soy hija de Laura y Ark. Es divertido encontrarme en una situación que requiere tal nivel de defensa  en lo que se reduce a muy exagerados y desagradables insultos contra “tu mamá” y “tu papá” – pero aquí me tienen.

En realidad no tengo mucho que decir excepto que, bueno, mi madre y mi padre son de hecho muy “cool” y no gurús de una secta. Quiero decir, en serio gente, mi mamá usa pantuflas de peluche y hace la salsa tan buena como cualquier madre. De hecho, su salsa (y encurtidos) son los mejores – objetivamente. Y mi padre puede ser físico y tener el pelo blanco y rebelde, pero esto no lo convierte en un espía agente secreto con una tendencia a la locura. Si el hubiera descubierto los secretos acerca del viaje en el tiempo ciertamente lo hubiera compartido con todo el mundo! Continue reading

Share

Témoignage d’Irini Gregoriou, master en Art-thérapie

Toute ma vie, j’ai voulu savoir qui nous sommes, pourquoi nous sommes ici, quel est le but « tout cela ». Je voyais les souffrances partout dans le monde, et je voulais trouver un moyen d’aider à les apaiser, ne serait-ce qu’un peu. C’est pourquoi j’ai étudié la Psychologie pour ma Licence, puis suis passé au domaine créatif plus appliqué de l’art-thérapie pour mon Master. À côté, je lisais des livres de philosophie, des ouvrages de psychologie (hors programme), et des ouvrages sur les religions du monde. Je fréquentais des forums Internet où l’on débattait de ces sujets. C’est via l’un de ces forums que je suis tombée sur l’ouvrage en ligne de Laura Knight-Jadczyk, L’Onde, durant l’été 2005. En janvier 2006, j’avais lu à peu près tout ce qui était publié sur le site Cassiopaea, et je savais que j’avais trouvé ce que je cherchais : quelqu’un qui posait les mêmes questions que moi, et qui avait passé sa vie à faire des recherches pour trouver les réponses. Un peu hésitante, j’ai rejoint QFS, leur groupe de recherche, et y ai rencontré beaucoup d’autres personnes embarquées elles aussi dans une quête de Vérité et de Connaissance, pas seulement concernant notre monde extérieur, mais aussi notre monde intérieur.

Peu après être devenue membre de QFS, j’ai vu le post diffamatoire de Colleen Johnston à propos de Laura et de sa prétendue « secte » d’adeptes, sur l’un des forums Internet dont j’étais membre. Je l’ai lu et ai cherché à en savoir plus sur cette personne qui tentait prétendument de mettre en garde les naïfs contre le travail de Laura. Qui était cette femme ? Je l’ignore toujours ; on ne trouve pas beaucoup d’informations sur elle, et je ne suis jamais tombée sur un seul des ses articles, hormis son post contre Laura. Quiconque doté de deux neurones peut se faire sa propre opinion tout seul. Il n’y a qu’à comparer les travaux publiés par ces deux personnes. Continue reading

Share

Témoignage d’Andrés Perezalonso, docteur en Sciences politiques

Ayant évolué dans un environnement universitaire pendant huit ans (pendant lesquels j’étais membre du groupe de discussion Cassiopaea et chercheur avec d’autres membres), je peux dire que j’ai vu davantage de raisonnements dogmatiques dans les universités que sur les sites ou dans les ouvrages de Laura. C’est pourquoi je trouve tellement incroyable que certaines personnes passent autant de temps et dépensent autant d’énergie à l’accuser de diriger une « secte » – c’est la meilleure !

J’ai découvert son site en 2002, et ce qui m’a le plus attiré, c’est l’attitude d’ouverture et de scepticisme face aux sujets extrêmement ardus abordés sur le site, ainsi que leurs sources – y compris les Cassiopéens. Je sentais que, du moment que Laura et ses collaborateurs conservaient cette attitude, je n’avais aucun problème à les lire et à m’intéresser à des choses aussi « folkloriques » que le channeling, l’ésotérisme ou les conspirations. Après toutes ces années, je n’ai pas été déçu par leur approche. Continue reading

Share

Testimonio de Gabriela Segura, M.D.

Encontré el Foro Cassiopaea en 2003 cuando era residente de tercer año en cirugía cardíaca. Aparte de mi interés en cirugía cardíaca, medicina, ciencia, psicología y la condición humana, siempre me ha gustado leer sobre esoterismo. Hace poco me enteré que un compañero me consideraba extraña por leer tanto. ¡Se trataba de una persona  que era doctor en medicina y quien supuestamente había leído varios libros de texto para poder graduarse!

Cuando me encontré con la serie “La búsqueda del Grial y el destino del hombre” de  Laura Knight-Jadczyk (ahora incorporada a La serie Onda) sentí inmediatamente como si hubiera dado en la diana. Como lectora entusiasta sobre el tema, reconocí inmediatamente que Laura era una destacada investigadora, y no solo eso, si no que además ¡ella era en realidad inteligente! Sin ánimo de ofender a nadie, pero tan inofensiva e introvertida como mucha gente me describe, me siento muy desalentada cuando percibo que estoy malgastando mi tiempo. Después de todo, me las arreglé para convertirme en medico y cirujana cardíaca con honores a la edad de 22 y 28 respectivamente. También hablo cuatro idiomas (Español, Inglés, Francés e Italiano) y tengo conocimientos básicos de Ruso también. Además he vivido en 5 países distintos. Sin embargo, siempre sentí que perdí un montón de tiempo. Permítanme que les explique… Continue reading

Share